Forêts

Par le terme « forêts », nous entendons l'écosystème dans son ensemble en tant que ressource avec toutes ses fonctions (par exemple la préservation de l'eau et du sol), ses caractéristiques (c’est-à-dire sa diversité, l'industrie qui lui est liée, etc.) et ses activités connexes intégrant l'économique, l'environnement et les dimensions socio-culturelles de la gestion durable des forêts. 
Le secteur forestier a longtemps eu un problème de communication en particulier avec les nouveaux partenaires et les intervenants potentiels, dans la mesure où, en dehors de notre secteur, la perception de la forêt et de la foresterie restait insuffisante. Plutôt que de nous engager avec les parties prenantes sur notre propre agenda, nous devons adapter notre approche afin de la rendre pertinente et utile à nos partenaires. Cela nécessite une analyse approfondie des problèmes rencontrés par les autres et la mise en avant de solutions plutôt que de questions ou problèmes, une approche basée sur une communication efficace doit être intégrée dans la politique et la planification dès le début plutôt qu'à la fin d'un processus. 
Les forêts et autres surfaces boisées sont fortement intégrées dans les paysages méditerranéens et proche-orientaux. Durand des millénaires, les civilisations ont eu recours à plusieurs produits sociaux, économiques et environnementaux et aux services fournis par ces écosystèmes. Les paysages actuels sont donc le résultat d'une interaction sur une longue période entre les populations et les écosystèmes forestiers. Les multiples biens et services fournis par les écosystèmes forestiers contribuent directement à la sécurité alimentaire de la population rurale dans la Méditerranée et le Proche-Orient.
  1. Les forêts comportent des caractéristiques importantes qui peuvent éventuellement générer des conflits entre les différents intérêts des personnes conduisant à des messages contradictoires, source de controverse et de confusion. 
  2. Les forêts sont touchées au niveau national par des politiques destinées à des fins diverses. Pour favoriser la cohérence, il est essentiel de faire participer les intervenants à tous les niveaux dans un dialogue ouvert sur les forêts. 
  3. Une divergence et des écarts importants existent entre la réalité et la perception des forêts par le public. La communication avec l'environnement extérieur est importante pour aboutir à une perception réaliste des forêts et de leurs caractéristiques. 
  4. Le manque de compréhension de la gestion durable des forêts par les populations peut alimenter une fausse perception dans la société et entrainer des effets pervers sur les forêts qui affectent le rôle potentiel des forêts dans l'atténuation du changement climatique. 
  5. Des défis importants et croissants tels que la déforestation vécue par les populations locales ont des effets négatifs dramatiques sur l'ensemble de la région. 
  6. Il existe de nombreuses institutions et organisations dans le secteur forestier. Mais Il n'y a ni message commun ni voix commune. 
Les défis sont importants pour les forêts de notre région. Des approches et perceptions controversées ont creusé l'écart entre la réalité et les décideurs. Les tentatives en faveur du secteur ont besoin, pour être maintenues et mises à profit, d’un large soutien et de la confiance. Cela nécessitera une communication claire, systématique et concertée sur les forêts. Nous devons élaborer des messages efficaces et pertinents sur les forêts et en faire la mise à jour régulièrement à travers l'utilisation d’une large gamme de canaux de communication. 
La Méditerranée et le Proche-Orient avec plus d’un milliard de personnes à travers trois continents (Europe, Afrique et Asie) et une riche diversité du patrimoine naturel et culturel constituent une région écologique d'un climat spécifique, où l'environnement et les sociétés ont évolué ensemble pendant des siècles.
Le changement climatique est déjà une réalité dans cette région où les prévisions climatiques et météorologiques sont de plus en plus extrêmes et ajoutent de nouvelles menaces et des risques auxquels il faut faire face. Ces facteurs accentuent les pressions déjà existantes, engendrées par les phénomènes de dégradation et de la vulnérabilité des écosystèmes et des populations méditerranéennes. 

Droit d'auteur © 2018 Réseau Communicateurs Forestiers Méditerranéen.